Rechercher
  • Jessy Rosillette

Étude sur l'évolution des exploitations agricoles depuis l'interdiction de la chlordécone en


Le sujet de la chlordécone a largement été traité d’un point de vue scientifique et agronomique ; mais trop souvent, les impacts économiques, sanitaires, sociaux et environnementaux ont été occultés.

Il s’agit donc d’un pesticide historique endocrinien qui comporte des dangers, des risques environnementaux et sanitaires. Il a été utilisé pour lutter contre le charançon du bananier pendant une vingtaine d'années en Guadeloupe et en Martinique. A la fin des années 1990, on découvre une pollution durable des sols et des eaux de l'île.

Cette découverte a scandalisé l'opinion publique et a nécessité que les autorités politiques mettent en place une gestion adaptée pour pouvoir continuer le développement de l'agriculture martiniquaise.

Le mot d'ordre était et est encore aujourd’hui l’ « Adaptation » : il faut continuer de produire mais dans des conditions optimales. Dans ce contexte, la recherche tient un rôle crucial. La contamination de l'île par ce pesticide a bouleversé l'agriculture martiniquaise dans son ensemble et le rapport que la population locale avait avec la profession, le territoire et le terroir.

#mémoire #Chlordécone #Master #Martinique #Agriculture #Charançon #Terrain #Géographie

17 vues

Selon l'article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle :  "L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code."

  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle